Les bourses accessibles aux étudiants internationaux en Ecole de Management

De nombreuses aides pour le financement de vos études dans l’Hexagone…

Etudiants étrangers, le financement de vos études dans l’Hexagone, au sein d’une des six business schools du Concours Pass-World, peut être pris en charge, partiellement ou totalement, via les aides d’une multitude d’organismes : subventions de votre pays d’origine, Ambassades de France à l’international, fondations, organismes publics, collectivités, programmes Erasmus+… Ci-dessous, sept pistes de financements malins pour trouver votre bonheur!

Piste numéro 1 : les coups de pouce de votre propre pays

Beaucoup de pays offrent des bourses à leurs étudiants désireux d’effectuer leurs études à l’étranger : c’est peut-être le cas du vôtre ! Renseignez-vous, le plus en amont possible de votre intégration dans l’école de votre choix, auprès de votre établissement d’enseignement actuel, des ministères ou organismes, privés ou publics, susceptibles de vous aider. 

 

Piste numéro 2 : les bourses offertes par l’Etat français

  • Les ambassades de France à l’étranger

Dans plusieurs dizaines de pays, sur les cinq continents, le Ministère des Affaires Étrangères français propose des bourses d’études ou de stage à l’intention de profils spécifiques d’étudiants étrangers (le plus souvent en master a minima). Les critères d’éligibilité sont variables : excellence du dossier académique, qualité du projet professionnel, niveau en langue française et/ou anglaise… Pour les connaître, ainsi que le calendrier d’inscription et soumettre votre dossier, contactez le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade ou du consulat général de France dans votre pays

Quelques exemples :

Etudiants indiens : Bourses d’excellence « Charpak » : bourses mensuelles de 300 à 600 €/mois et d’une durée entre 3 et 10 mois (master).

Etudiants thaïlandais : Franco-Thai Scholarship program : bourses de couverture sociale ou couvrant la totalité des frais de scolarité, sur un an voire sur deux (master).

Etudiants gabonais : Bourses « Concorde », visant à permettre à un contingent annuel de 90 étudiants gabonais de poursuivre des études en France (master ou doctorat), sous le double statut de boursiers français et gabonais.

Etudiants égyptiens : Bourse Tahtawi : une bourse de mobilité qui s’adresse prioritairement aux étudiants égyptiens francophones de niveau master.

Etudiants coréens : programme « France Excellence », qui s’adresse aux meilleurs étudiants coréens du Sud, afin de leur permettre de poursuivre leur scolarité en France, en master ou doctorat.

Certaines bourses visent aussi des profils d’étudiants en situation de précarité politique (Palestiniens, Syriens…)

  • Les programmes d’excellence nationaux

La bourse d’excellence Eiffel : D’un montant de 1 181 € par mois en 2018, financé par le ministère français des Affaires étrangères, cette bourse peut être accordée aux meilleurs étudiants étrangers, notamment en Economie-Gestion, proposés par leur établissement d’accueil en France. La bourse est attribuée pour une durée de 12 mois maximum lors d’une inscription en M2 et de 24 mois maximum pour une inscription en M1.

Mise en ligne des dossiers de candidature : octobre, pour une réception en janvier de l’année suivante. La priorité est accordée aux candidats des pays émergents, d’Asie, d’Amérique latine, d’Europe de l’Est, du Moyen Orient ou des nouveaux Etats membres de l’Union Européenne. Les candidats binationaux français et/ou bénéficiant déjà d’une bourse institutionnelle française au titre d’un autre programme.ne sont pas éligibles.

  • La bourse Excellence-Major

Les bourses du programme Excellence-Major, décernées par l’Agence pour l’Enseignement français à l’Etranger (AEFE) et gérées par l’agence Campus-France, sont destinées aux meilleurs élèves (non français) des lycées français à l’étranger souhaitant poursuivre leurs études dans l’hexagone. C’est l’établissement qui transmet les candidatures. Les étudiants choisis reçoivent une bourse pendant cinq ans maximum (deux ans pour les bacheliers avec mention Très bien ou Bien, à quoi peuvent s’ajouter trois années de bourses, jusqu’au Master).  Le boursier Excellence-Major bénéficie du statut de boursier du gouvernement français, avec à la clé une facilitation des démarches administratives (visa, carte de séjour…) et l’attribution d’un logement en résidence universitaire.

En fonction des situations familiales, trois niveaux de bourse sont alloués :
– la bourse de rentrée (participation annuelle forfaitaire de 500 € et couverture sociale) ;

– la bourse Taux 1 (allocation mensuelle de 222 € par mois),
– la bourse Taux 2 (allocation mensuelle de 685 € par mois).

Les boursiers Excellence-Major Taux 1 ou Taux 2 peuvent en outre prétendre à des prestations complémentaires définies (par exemple, participation aux frais de scolarité ou prise en charge des frais de voyage).

 

Piste numéro 3 : les bourses sur critères sociaux

Certains étudiants étrangers peuvent prétendre aux bourses sur critères sociaux du ministère Français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Conditions d’attribution :

Avoir moins de 28 ans au 1er octobre de l’année universitaire lors de la première demande (hors étudiants en situation de handicap)

Vous êtes étudiant ressortissant d’un État membre de l’Union européenne, vous devez :

  • soit avoir occupé à temps plein ou à temps partiel, un emploi en France au cours de l’année de référence (N‐2) ;
  • soit, que votre père, votre mère ou votre tuteur légal ait perçu des revenus en France au cours de l’année de référence ;
  • soit justifier de plus d’un an de présence (en continu) sur le territoire français, au 1er septembre de l’année N.

 Vous êtes étudiant de nationalité étrangère hors UE, vous devez :

  • être titulaire d’une carte de séjour en cours de validité ou avoir le statut de réfugié ;
  • être domicilié en France depuis au moins deux ans ;
  • attester d’un foyer fiscal de rattachement en France depuis au moins deux ans.

Pour demander une bourse, vous devez saisir votre Dossier social étudiant entre le 15 janvier et le 31 mai de l’année précédente. En fonction de votre situation et de vos ressources, le montant de votre aide annuelle variera entre l’exonération des frais d’inscription à la sécurité sociale étudiante et 5 500 € environ. 

 

Piste numéro 4 : les aides Erasmus

Erasmus +

Le programme Erasmus+, diligenté par l’Union européenne, met à votre disposition des aides financières pour effectuer des études ou un stage de 3 à 12 mois dans un pays d’Europe.

Pour qui ? Peuvent en bénéficier les étudiants ayant achevé leur première année d’études universitaires et qui sont citoyens de l’un des 33 pays éligibles (les 28 Etats membres de l’Union Européenne, les 4 pays de l’Association Européenne de Libre Echange, mais aussi la Turquie et la Croatie). Ainsi que ceux dotés de la nationalité d’un autre Etat, mais inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur situé dans un pays participant au programme Erasmus.

Combien ? Si vous êtes ressortissant d’un des pays de l’Union européenne, vous aurez droit à 200€ à 300€/mois. Pour les étudiants hors UE, les montants sont variables : renseignez-vous auprès de votre école. 

Comment candidater? Jamais en tant qu’individu : pour bénéficier d’une bourse Erasmus, il faut s’adresser à son école, l’organisme porteur du projet.

A noter : Au cours de votre cursus, vous ne pouvez bénéficier que d’une période de mobilité d’études et/ou stage Erasmus de 12 mois maximum par cycle d’étude. Par contre, vous pouvez continuer à percevoir votre bourse du pays d’origine.

Erasmus Mundus

Des bourses sont également possibles dans le cadre des programmes Erasmus Mundus,

Pour qui ? Pour étudiants de master, doctorants et universitaires.

Comment ? Les masters et doctorats Erasmus Mundus sont proposés par un consortium d’établissements d’enseignement supérieur d’au moins trois pays européens différents, et éventuellement certains de pays tiers. Les cursus prévoient une période d’étude dans au moins deux universités du consortium et mènent à l’obtention d’un diplôme conjoint.

Combien ?

Étudiants européens en master : 10 000 €  par an (+ 3 000 €  de bourse de mobilité si applicable) ;

Étudiants de master de pays tiers : 24 000 €  par an.

Quelle durée ?

Deux ans maximum pour les étudiants en master.

Comment candidater ?

Déposez votre candidature directement auprès du consortium de master Erasmus Mundus de votre choix.

 

Piste numéro 5 : les fondations privées

Bourses de la Fondation d’Entreprise Francis Bouygues

La Fondation d’Entreprise Francis Bouygues soutient des jeunes bacheliers français ou étrangers de culture française (bac obtenu dans un lycée français, avec mention Très bien ou Bien), de toutes nationalités et de tous domaines d’études, afin de les aider à poursuivre leurs études supérieures en France et réaliser leur projet. Les revenus de la famille ne doivent pas excéder 20 000 € / an.

Bourses Déclics Jeunes de la Fondation de France. Elles aident des jeunes de toutes nationalités âgés de 18 à 30 ans à présenter un projet personnel personnalisé, dans les domaines les plus divers.

Le programme « Quai d’Orsay / Entreprises 

Le Quai d’Orsay (le ministère des Affaires Etrangères français), associé à plusieurs grandes entreprises françaises, offre une bourse d’environ 1000€ aux étudiants effectuant un stage au sein de l’une d’entre elles (Orange, Alten, Crédit Agricole S.A., Air Liquide…).

 

Piste numéro 6 : les bourses des collectivités territoriales

Les Conseils régionaux et départementaux proposent souvent des aides visant à attirer les étudiants, notamment étrangers. Adressez-vous directement aux organismes de la région dans laquelle vous envisagez d’étudier. 

 

Piste numéro 7 : les bourses d’excellence et au mérite des écoles du Concours Pass-World

Elles permettent aux étudiants les plus méritants de se voir exonérés de plusieurs mois à plusieurs années de scolarité. Adressez-vous au service International de votre école, qui vous aiguillera.

Vous êtes un peu perdu (e) ? Direction Campus France !

Campus France, agence gouvernementale visant à promouvoir à l’étranger le système d’enseignement supérieur et de formation professionnelle français. Elle conçoit et met en œuvre des programmes de bourses sur mesure à destination d’étudiants et de chercheurs étrangers souhaitant poursuivre leurs études ou mener des recherches en France. Un atout certain pour démarrer votre cursus en France dans les meilleures conditions !

En savoir plus :

http://campusbourses.campusfrance.org/fria/bourse/#/catalog

http://www.european-funding-guide.eu/fr 

Partager l'article