L’Afrique, terre d’innovation numérique, à l’honneur au sein de IMT-Télécom Ecole de management

Publié le 16/05/2018

39 ans déjà que IMT-Télécom école de management propose un environnement d’apprentissage ouvert sur le monde…

Cet environnement est tourné vers l’Europe, l’Asie, les Etats-Unis, l’Afrique.

Au sein du Programme Grande Ecole, un tiers des étudiants étrangers sont originaires d’Afrique (parmi les 32 pays représentés, 11 sont des pays africains).  Si les élèves africains sont attirés par les formations proposées par Télécom école de management c’est parce que l’école, publique, est centrée sur le management des technologies. Car l’Afrique est un continent dynamique, un territoire d’avenir de l’économie digitale et une terre d’innovations numériques.

Des réalités et perspectives africaines

À l’horizon 2030, 85 % des futurs emplois ne sont pas connus aujourd’hui. Il va y avoir une accélération de l’introduction du numérique et de la robotisation dans les processus de production. IMT- Télécom Ecole de Management n’est pas une école de management comme les autres puisqu’elle forme des managers innovants qui se positionnent en leaders de la transformation numérique responsable. Peu de gens le savent : beaucoup d’innovations numériques naissent en Afrique, comme le paiement par mobile (Orange Money a été précurseur en Afrique) ou encore le tracking des médicaments afin de limiter la fraude et la contrefaçon.

Une Afrique vivante et innovante au sein de Telecom Ecole de Management

Créée en mai 2017, African-IT est une des plus jeunes associations du campus. Elle a pour but de promouvoir la culture africaine dans nos écoles et au-delà. Cette association a organisé une conférence « Numérique et Développement en Afrique » le 3 mai à Paris. Le but de l’évènement : comprendre dans quels secteurs le numérique permet le plus de changements sur ce continent mais aussi permettre aux étudiants et jeunes diplômés de se projeter en tant qu’acteurs du numérique en Afrique à court ou moyen terme. Parmi les intervenants étaient notamment présent Orange, l’Agence Française de Développement ainsi que Michel Pavageau, directeur des relations internationales de l’Institut Mines-Télécom. La conférence a été lancée par Denis Guibard, Directeur de IMT-Télécom École de Management, la business school de l’Institut Mines-Telecom.

Des diplômés africains qui grimpent et qui se réalisent

Diplômé en  2003Moussa Bagayoko est originaire du Mali et a un vrai profil d’entrepreneur. Il a fondé Yélé Consulting, un cabinet de conseil et d’ingénierie centré sur le secteur de l’énergie. Son entreprise a été classée 2e au classement des Champions de la Croissance 2017 du conseil et de l’ingénierie, publié par Les Echos et Statista. Yélé s’est faite connaître en France en apportant une expertise basée sur l’innovation à tous les niveaux : la production, le transport, la distribution et la consommation d’énergie. Ces innovations permettent de développer les énergies renouvelables sans risques pour les réseaux électriques, d’optimiser les factures énergétiques des consommateurs et de faciliter l’accès à l’énergie pour les populations en sites isolés. Le terme « Yélé » est un clin d’œil à son pays d’origine, le Mali. Il veut dire « lumière » au sens électricité et intellectuel. Le terme est donc particulièrement bien adapté pour un cabinet de prestation intellectuelle dans l’énergie. Cet alumni a lancé depuis 3 ans l’internationalisation de ses activités à travers la création d’une filiale dans les micro-grids et d’un centre de formation professionnelle sur les métiers de l’énergie et du développement durable en Afrique de l’Ouest.

Moussa Bgayoko : « À mes yeux, ma réussite professionnelle passe par celle de mes projets au Mali. Il y est plus facile d’avoir des impacts concrets sur le quotidien de nos concitoyens, surtout dans le domaine de l’énergie. Je viens donc régulièrement à Bamako pour suivre mes projets, soutenir et encourager nos équipes locales qui font un excellent travail »

Autre parcours celui d’un grand manager d’un des leaders mondiaux des communications et de l’IT

Alioune NDIAYE, diplômé en 1985, accède aux plus hautes fonctions du groupe Orange, leader européen des communications et parmi les acteurs mondiaux de premier plan.

Alioune a en effet été nommé au Comité Exécutif du groupe en tant que Directeur Général d’Orange Afrique Moyen-Orient. Il aura à ce titre la responsabilité du développement de toutes les filiales d’Orange dans de nombreux pays d’Afrique et du Moyen-Orient, notamment le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, la Jordanie ou encore la République démocratique du Congo. De sacrés challenges en perspective dans une zone à très forte croissance et à fort potentiel.

Sa nomination a été annoncée par Stéphane Richard, le président directeur général du groupe Orange, à la sortie de l’audience que lui a accordée le président de la République du Sénégal, Macky Sall, le 23 février 2018.

Lieu de réflexion et d’épanouissement personnel, la Business School de l’Institut Mines-Télécom porte une attention particulière aux projets portés par les étudiants et a su développer un esprit de campus monde.  Alors n’hésitez pas à franchir le cap et à venir vivre cette expérience étudiante!

Partager l'article

Les actualités