Le programme Pass-world – Témoignage d’une étudiante de GEM

Publié le 18/01/2019

Pass-world propose une procédure d’admission internationale aux étudiants de troisième cycle …

… ayant déjà poursuit 2 années d’études d’enseignement supérieur complètes à l’étranger. Ils peuvent choisir entre six grandes écoles de management prestigieuses en France, dont Grenoble Ecole de Management. Les écoles membres de Pass-world leur permettent d’obtenir un diplôme de Master en Management en proposant à des étudiants cherchant une expérience hors du commun de prendre une longueur d’avance non seulement académique et professionnelle mais aussi culturelle. Mengying Xu, étudiante Pass-world de Nanjing du sud-est de la Chine, partage ses expériences en France jusqu’à aujourd’hui :

« Je suis une étudiante 3A du programme Pass-world. Je me suis installée en France pour la première fois en 2015 dans le cadre d’une année de césure, suite à un stage effectué en Chine. Je suis actuellement en dernière année de mes études ici à GEM. Avec du recul, je suis particulièrement reconnaissante pour cette opportunité de poursuivre une partie de mes études dans cette école et dans ce beau pays.

Mon séjour en France s’est passé très vite, jusqu’au point où j’ai l’impression que ce n’était qu’hier que je débutais avec ce mélange de nervosité et d’angoisse. S’orienter vers une culture aussi différente de la mienne n’est pas un challenge facile, compte tenu de cette fameuse tendance chez les étudiants chinois de rester entre eux en raison des différences culturelles et la barrière de la langue, ce qui fut un peu mon cas aussi. Au début, je pense avoir interagi plus avec des français en dehors de l’école, comme dans les magasins ou chez la coiffeuse, qu’avec les autres étudiants.

Je n’avais pas les raisons habituelles d’être timide, c’est-à-dire le manque de courage nécessaire pour sortir de ma zone de confort. J’avais déjà tenté les sorties en boîte ou dans des bars jusqu’à tard le soir mais j’avais toujours des difficultés pour passer une soirée avec des gens que je connaissais à peine. Je pense que ma timidité s’expliquait plutôt par une différence culturelle et de personnalité. La culture chinoise est de nature collectiviste et très contextuelle. Du coup, on interagit souvent en situation de groupe et on communique de façon indirecte. Chez nous, beaucoup de messages ne sont pas transmis directement mais sont plutôt sous-entendus par cértaines intonations ou connotations. Il nous arrive de penser à la réaction des autres une fois que nous nous sommes exprimés. Nous évitons à avancer des idées trop extrêmes ou trop émotives afin de ne pas briser l’équilibre, d’où le fait que les gens trouvent les chinois parfois ambigus. Ceci est à l’opposé direct des habitudes françaises, où les gens s’expriment rapidement ou ouvertement.

 

Par contre, dans ma petite expérience, les chinois accueillent les étrangers plus facilement et se montrent beaucoup plus curieux concernant d’autres cultures que les français, jusqu’au point d’être plus chaleureux envers les étrangers qu’avec nos compatriotes quand nous sommes de retour en Chine. A l’époque de mes études universitaires en Chine, je me souviens d’avoir accompagné des camarades de classe étrangers avec mes amis pour faire des tours de la ville et passer du temps aux centres commerciaux. En revanche, en France il est rare que je rencontre des étudiants souhaitant savoir plus sur la culture chinoise, à part quelques-uns qui ont déjà passé du temps en Chine ou qui ont vécu une richesse d’expériences à l’étranger.  

 

Malgré ces quelques difficultés, je suis toujours très reconnaissante et heureuse du temps passé en France. Mon année de césure en stage m’a également permis de gagner en maturité et de devenir plus ouverte à de nouvelles expériences. Ces deux dernières années en France et en Chine représentent une période charnière dans ma vie qui me servira pour toujours. J’adore visiter d’autres villes en France et je prends un plaisir particulier à voyager en Italie. Je retiendrai le reste de ma vie la cuisine, les monuments, les styles de vie et l’ambiance des différentes villes que j’ai pu découvrir. J’apprécie la culture française pour ce qu’elle est et fait tout pour m’y adapter. Pour citer les mots de Gandhi…Soyez le changement que vous voudriez voir dans le monde. »  

Partager l'article

Les actualités